EELV s’engage pleinement dans le Printemps Isérois

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le 13 septembre dernier, les militant-es EELV de l’Isère, réuni-es en Assemblée générale départementale, décidaient que pour les élections départementales à venir, EELV travaillerait en partenariat avec l’ensemble des forces de Gauche pour proposer aux citoyen-nes isérois-es un projet de justice envionnementale et sociale et d’alternance, puis entamerait les discussions pour obtenir un accord politique équilibré.

Rejoint dans cette volonté par Ensemble !, la France Insoumise, Génération Ecologie, Génération.s, le Parti Radical de Gauche, le Parti Communiste Français et le Parti Socialiste, l’appel pour un Printemps Isérois était lancé début 2021. Fort aujourd’hui de plus de 900 signataires, le Printemps Isérois élabore son projet avec ses signataires et poursuit le travail de terrain avec les citoyen-nes dans les 29 cantons avant de se lancer pleinement dans la campagne. Et ce, une fois que les quadrinômes de candidat-es
seront validé-es par l’ensemble des partenaires.


Les militant-es EELV, déjà pleinement engagé-es dans cette démarche et dans l’élaboration du projet, étaient appelé-es à se prononcer à nouveau ce 31 Mars sur :
• le scénario d’accord politique co-construit avec les partenaires
• le résultat en termes de candidatures écologistes.
Fruit de longues discussions avec l’ensemble des partenaires, cet accord permet d’envisager une majorité équilibré où les écologistes seront bien représenté-es dans la future majorité départementale.


C’est très majoritairement que les votant-es EELV se sont prononcé-es pour le scénario retenu, permettant à EELV et au Printemps Isérois de poursuivre cette aventure commune.


Danielle Sauge Gadoud, responsable EELV Isère Rhodanienne : « Nous avons amorcé un gros travail programmatique dans les territoires avec la société civile et les partenaires politiques. Cet accord illustre bien l’envie collective de remporter le département plutot que la volonté de division qui nous a fait échouer en 2015. »
Guillaume Laget, responsable EELV Grenoble déclare : « Le projet se veut ambitieux pour l’ensemble des isèrois-es, et l’accord trouvé est équilibré. Nous n’oublions pas les élections précédentes où nous avons pu nous déchirer, mais c’est ensemble que nous pouvons faire basculer le département. Le territoire métropolitain illustre bien l’équilibre trouvé, avec autant de candidat-es écologistes que socialistes ou communistes. »


EELV salue la qualité du travail accompli avec la société civile et les partenaires politiques, et rappelle son exigence sur le contenu du projet à venir. Place désormais à la campagne pour que dés Juin prochain, l’Isère redevienne un département réduisant les inégalités, à la pointe de la justice sociale et environnementale, et faisant le pari de la transition pour préparer l’avenir.

Vous êtes intéressé.e par la démarche?
Signez l’appel et rejoiagnez-nous : https://www.leprintempsiserois.fr/