Parkings relais à Grenoble: état des lieux!

Éviter d’entasser les voitures dans le centre de Grenoble, tout en facilitant l’accès aux habitants de territoire peu ou mal desservis par les transports en commun…c’est l’objectif des parking-relais (P+R) situés aux entrées de la Métropole. Ils permettent de combiner trajet en voiture et trajet en transports en commun.
  
2300 places sont disponibles, dont 600 qui ont été créées depuis 2014. Et le mouvement continue.
Tarifs :  les P+R les plus éloignés du centre-ville de Grenoble sont d’accès libre. Les autres sont gratuits pour les utilisateurs des transports en commun : les abonnés TAG ou Transisère ou TER ne paient rien, et sinon un ticket TAG validé depuis moins d’une heure (achetable sur place) suffit pour ressortir du parking.
 
Quelques exemples d’accès et les liaisons avec les lignes qui amènent rapidement au centre-ville de Grenoble :
 
Venant du Grésivaudan : Meylan-La Revirée (Chrono C1) ou La Tronche-Grand Sablon (tram B) (fermé soir et dimanches) ou Gières-Plaine des Sports (trams B et C)
Venant du Vercors par Engins : Sassenage-Jean Prévost (ligne 20 50 53 qui amènent au tram A) ;
Venant du Vercors par Saint-Nizier : Seyssins-Le Prisme (tram C)
Venant de Lyon, de Valence, du Voironnais : plusieurs parkings sur le trajet du tram E : Fontanil-Palluel, Saint-Egrève-Karben, Saint-Egreve San-Marino Barrage, Saint-Egrève-Gare mais aussi plus loin à Moirans à la gare SNCF.
Venant de l’Oisans, du Trièves : Vif, Vizille, Pont-de-Claix (C2), Echirolles-Gare (C3).
Venant du plateau de Brié-et-Angonnes : Tavernolles (lignes 65 67 puis C4), Eybens-le Verderet (ligne C4)
L’ensemble des P+R et le plan du réseau de transports en commun sont disponibles sur le site de la TAG.
 
L’appli Métromobilité lancée en 2015 permet depuis un mobile de connaître en direct le nombre de places disponibles dans les parkings P+R d’accès contrôlé par un titre de transport – ainsi que dans les principaux parkings en ouvrage du centre de Grenoble. 
Le succès de ces parking-relais est indéniable, entraînant parfois un manque de places… C’est pour cela que beaucoup d’entre eux ont été agrandis ou ouverts depuis 2014, voir par exemple : 
 
 
et le mouvement va continuer : ouverture d’un parking-relais à Sassenage en 2018, puis Montbonnot…
 
En tout 1000 places supplémentaires vont être créées d’ici 2022.
 
La politique menée à Grenoble ne se fait pas au détriment de ceux qui vivent loin de la ville et ne peuvent se passer de leur voiture, l’objectif est bien de proposer à tous les habitants de la zone urbaine une offre complète de P+R leur permettant de stationner à l’extérieur de la ville et d’y accéder simplement en transports en commun.
 
Par ailleurs, le SMTC et GEG ont installé trois ombrières photovoltaiques sur les parkings relais de Gières plaine des sports, Seyssins le Prisme, et Vif La Vallone, qui produisent 900 MWh d’électricité renouvelable chaque année. Cette co-utilisation d’un espace jusque-là réservé aux voitures est exemplaire !

Remonter