Cérémonie des voeux : « 2015 : le devoir d’engagement »

De 1500 (au doigt mouillé la nuit)  à 2000 Grenoblois (selon les organisateurs) ont assisté à des vœux solennels et chaleureux !
 La fanfare des Pink It Black achève son concert sur le parvis côté parc qu’une autre équipe, celle des élus, lui succède.
Seul le maire prend la parole pour rendre hommage aux victimes des attentats des 7 et 9 janvier et appeler les Grenoblois à un devoir d’engagement citoyen.
discours
La ville émancipatrice est une ville où chacun respecte et est respecté dans ses croyances comme dans ses engagements politiques, associatifs ou syndicaux. C’est une ville où les individus sont attentifs aux autres, cyclistes, automobilistes et piétons qui partagent un espace public dont chacun doit prendre soin. C’est une ville enfin qui fait des choix sous forte contrainte budgétaire en commençant par proposer une fête populaire pour ces vœux à un coût quatre fois moindre que ceux des années passées avec concert, musique dansante, décor de lumières et vin chaud et chocolat à volonté… tandis que des entreprises locales proposaient une petite restauration pour les affamés.  
Le discours s’est achevé sur l’envol de dizaines de montgolfières assemblées en matériaux biodégradables et décorées par des enfants de Grenoble inscrits aux ateliers de l’après-midi. Belle image d’une tour perret ceinte de ces lumignons volants, tandis que certains s’essayaient à quelques pas de danse pour se réchauffer dans une ambiance musicale familiale et festive… Belle répétition en attendant la fête des Tuiles de juin !
tour-2

Remonter