Conseil général : un désengagement qui pèse lourd pour les transports urbains

Depuis quelques mois, le conseil général manifeste une volonté aveugle de se désengager du financement des transports urbains, socle indispensable à la cohésion des territoires et élément structurant du bouclier social et écologique pour ceux nombreux qui n’ont pas de voitures.

Ce fut d’abord une bataille juridique qui s’est terminé au tribunal administratif, ce dernier qui a confirmé le syndicat dans sa capacité à organiser les transports urbains dans sa forme actuelle. Puis ce fut la découverte d’une réorganisation à la hussarde des lignes express, entrainant la suppression de points de dessertes centraux, notamment à Domène sur la ligne 3. Cette annonce prenant effet dès le 5 janvier, c’est toute une population à qui l’on va supprimer un service de transports urbains de qualité sans leur laisser d’autre choix que de reprendre leurs automobiles!

Enfin, lors du vote du budget 2015, c’est un amendement surprise portée par  le président du conseil général prônant le retrait du conseil général du SMTC dans un délai de 1 mois alors que la pérennité du syndicat mixte faciliterait la mise en place d’une autorité organisatrice élargie au Voironnais et au Grésivaudan défendue depuis une décennie par les écologistes. Malgré l’opposition des élus écologistes, de quatre élus de la majorité (socialistes et communistes) et de la droite, cet amendement a été adopté.

Puis, fut votée une réduction de 11M€ de contribution au SMTC, cette économie ne représentant que 0.3% du budget total du conseil général. Et ce alors que dans le même temps la ligne budgétaire « Routes » était sanctuarisée et que le financement de l’aéroport de St Geoirs passait de 2M€ à 5M€.

Alors que tous les acteurs Isérois devraient se concerter pour créer enfin un syndicat mixte élargi, le conseil général fait le choix de mettre à mal une politique de transports patiemment construite depuis plusieurs décennies et ayant fait ses preuves.

Pour aller plus loin sur ce sujet :

10857717_372275502934334_2274486248596181940_n

Dessin tiré du collectif « Express à Domene »

Remonter