Bilan municipal du groupe des éluEs « Ecologie et Solidarité » à Grenoble

« Lors des dernières élections municipales en 2008, nous avons fait le choix de l’opposition.

Telechargez la lettre des éluEs écologistes de Grenoble

Il était impossible pour nous de continuer à travailler avec un maire soutenant fermement le projet de rocade Nord et ouvrant sa liste à de nombreuses personnalités de droite.

Arrivés en fin de mandat, nous pensons que ce choix était le bon : nous avons pu faire entendre la voix des écologistes bien au-delà du Conseil municipal et nous avons progressivement construit une alternative aux projets de la municipalité. De la rocade Nord à 1 milliard d’euros aux Jeux Olympiques en passant par les gratte-ciels sur l’Esplanade, nous avons, avec les habitants, participé à stopper ces dérives.

Nous nous sommes continuellement impliqués dans de nombreux lieux de décisions: Conseils d’administration du CCAS et d’ACTIS, de la Régie des Eaux, des lycées (dont Mounier), des Centres de Santé, des commissions municipales… Nous avons travaillé en défendant l’intérêt de la population sur plusieurs dossiers ayant des répercussions directes sur la vie des grenobloisEs : tarifs de la Compagnie de Chauffage, rythmes scolaires, urbanisme ou politiques économiques.

Pendant 6 ans, à 6 éluEs venant de mouvements politiques différents, nous sommes restés unis et avons rendu public de grands enjeux. Pendant 6 ans, nous nous sommes opposés à la majorité sur les fortes hausses d’impôts inutiles et sur les impasses manifestes des grands projets mégalos. Pendant 6 ans nous avons montré qu’une alternative écologique et solidaire était non seulement nécessaire mais possible pour Grenoble. »

H. Sabri, O. Bertrand, M. Boileau, G. Delbos-Corfield, M Girod de l’Ain, G. Kuntz.

Remonter