Publicité sur les bulles : la mairie récidive !

A l’automne dernier de nombreux grenoblois s’étaient irrités que les bulles servent de support publicitaire. Le personnel de la régie du téléphérique a essuyé des jours durant des remarques acerbes de personnes n’appréciant pas de payer un trajet pour être transportées par une banque…

Europe Écologie les Verts et l’association Paysage de France avaient regretté cette utilisation abusive d’un patrimoine municipal, appartenant donc à tous les habitants. La banque avait alors retiré sa campagne de pub.

Quelques mois plus tard la pub revient accompagnée d’un enfumage sur son objet. Selon la mairie, il ne devait s’agir « que » de communication pour un salon organisé par les collectivités locales : le SAM, le Salon de l’Aménagement en Montagne. La photo en pièce jointe atteste du contraire. L’entreprise POMA, œuvrant dans un secteur aussi utile soit-il, reste une entreprise privée. Malgré nos alertes avant le vote par les élus de la majorité de Monsieur Destot en Conseil d’administration de la régie, le Maire de Grenoble a laissé faire et à même couvert cette manipulation.

EEVL Grenoble demande que Monsieur le Maire de Grenoble s’engage pour interdire définitivement cette utilisation abusive du patrimoine grenoblois. Car cette dérive, si elle est symbolique, marque une tendance lourde dans notre société consumériste : l’envahissement publicitaire toujours plus grand du moindre espace public.

Pour notre part nous proposons de libérer Grenoble d’une grande partie de sa publicité au profit d’espaces d’expression citoyenne, associative et politique bien plus développés et visibles qu’aujourd’hui.

Remonter