Votons pour qu’ils votent

Depuis 2001, les citoyens de l’Union Européenne qui vivent en France ont le droit de vote aux élections municipales. Les résidents non européens en sont, eux, privés. Pourtant, ils participent pleinement à la vie sociale, économique et culturelle de nos communes et de notre pays. Nous souhaitons qu’ils puissent participer au choix de leur maire et être élus dans leur conseil municipal.

Dans le cadre de la campagne nationale « votation citoyenne » (du 4 au 14 décembre 2008), en concertation avec le onseil Consultatif des résidents Etrangers Grenoblois (CCREG) , Les Verts de Grenoble s’associent à cette votation citoyenne et appellent les Grenoblois-e-s à s’exprimer pour dire s’ils sont favorables ou non au droit de vote et d’éligibilité des étrangers aux élections locales. Une seule question est posée : {Etes-vous favorable à la reconnaissance du droit de vote et d’éligibilité de tous les résidents étrangers aux élections locales ?}

Des urnes ont été mises à la disposition des habitant-e-s dans toute la ville pour permettre à chacun-e d’exprimer son opinion.

{{{Mise à jour :}}}

Les résultats plébiscitent le vote des étrangers : sur 3384 votant-e-s, 3240 ont répondu « OUI » à la question posée.

Par ailleurs, les élu-e-s écologistes de Grenoble ont déposé un [voeu->http://www.grenoble-ecologie-solidarite.fr/spip.php?article510] lors du conseil municipal du 15 décembre 2008. Adopté par le conseil municipal [[Votes (l’UMP ayant quitté la salle) :

– Pour : 43 (Verts, Ades, Alternatifs / PS / PC /Go)

– Ne prennent pas part au vote : 7 (MoDem +1 PS)]], il sera transmis au chef de l’Etat.

Remonter