Protéger les piétons et les cyclistes: CVCM et Chronovélo sont des solutions! (Communiqué)

Hier soir (mercredi 30 novembre 2017) dans une réunion organisée par l’Union de Quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche (CBCH), les habitants présents ont exprimé leur fatigue face à la présence excessive de la voiture en centre-ville de Grenoble. Le projet Coeur de Ville – Coeur de Métropole (CVCM) va avoir pour effet d’améliorer l’espace dévolu aux piétons et aux mobilités actives et collectives, réduisant de fait l’impact des déplacements automobiles en centre-ville.

L’implication des habitants est essentielle à la réussite de ce projet, et Europe Ecologie Les Verts Grenoble se réjouit que cette demande de réduction de la place de la voiture se soit exprimée aussi nettement hier soir. Nous appelons l’Union de Quartier CBCH à s’en saisir, et à soutenir le travail réalisé dans les ateliers de concertation notamment concernant l’évolution de la rue Lakanal, ainsi qu’un projet ambitieux pour la place Championnet elle-même.

Certains présents à cette réunion ont aussi fait part de leur agacement face à la présence de cyclistes sur les trottoirs. Les trottoirs sont réservés aux piétons, et nous saluons les efforts de sensibilisation et répression entrepris par la ville de Grenoble et la préfecture de l’Isère. Pour autant si certains cyclistes sont contraints d’emprunter les trottoirs à certains endroits, c’est en raison du risque induit par leur présence sur la chaussée au milieu des voitures, en l’absence d’infrastructures cyclables (la mort d’une cycliste place de l’Etoile cette semaine à Paris en est l’insupportable rappel). C’est aussi en raison de l’envahissement de ces infrastructures, quand elles existent, par des deux-roues motorisés (notamment les livreurs), et par le stationnement très gênant d’automobilistes rétifs à la sécurité des autres usagers de la route. Le cycliste et le piéton sont des usagers en position de faiblesse dans nos rues, et doivent être protégés.

C’est pourquoi Europe Ecologie Les Verts Grenoble appelle à la réalisation, dans toute son ambition et au plus vite, du réseau Chronovélo qui, par la création d’axes structurants de 4m de largeur réservés aux vélos, assurera à la fois la sécurité des cyclistes et des piétons. C’est à l’aune de ce projet que l’exemplarité cyclable de la ville de Grenoble sera mesurée. Nous appelons aussi à la mise en oeuvre d’une grande campagne répressive à l’égard des motorisés qui ne respectent pas les bandes et pistes cyclables, les trottoirs, et les passages piétons.

Remonter