Communiqué du Rassemblement AuRA en Isère suite au 1er tour des élections

Chapeau Rassemblement Aura

Communiqué de presse du rassemblement Auvergne Rhône-Alpes en Isère suite au 1er tour des élections régionales.

 

« Ce dimanche 6 décembre, la liste du Rassemblement citoyen écologique et solidaire a obtenu 6,9 % des votes. Ce résultat n’est pas à la hauteur de nos ambitions. Nous avons pâti d’un contexte politique national particulièrement dégradé.

Notre démocratie est souffrante. Le contexte national a lourdement pesé sur cette élection : mesures iniques sur l’emploi et l’économie créant une désespérance sociale et politique, extension des guerres et crise des migrants, expressions décomplexées des discriminations, terribles attentats du 13 novembre, discours sécuritaires encourageant la montée du FN. Résultat : les enjeux régionaux ont largement disparu du débat public.

Pour ces élections régionales la majorité des inscrits s’est « exprimé » CONTRE :

  • Les abstentionnistes « s’expriment » contre un système politique fermé, qui représente mal les citoyens. Une partie du vote FN traduit un rejet des politiques libérales menées depuis 30 ans
  • un regain de vote PS a été motivé par le « contre Wauquiez » et le vote utile contre la droite extrême et l’extrême droite.

Alors qu’une élection proportionnelle à deux tours, permet de voter pour un projet au premier tour, seule une faible minorité de nos concitoyens a voté POUR un projet. Nous en avons largement pâti, parce que nous avions un projet POUR Auvergne – Rhône-Alpes et ses habitant, un projet concret et adapté aux enjeux sociaux et environnementaux du moment.

Au vu des résultats de dimanche soir, l’Assemblée Représentative du Rassemblement (qui rassemble candidats, citoyens non encartés et mouvements politiques) nous a confié deux objectifs :

  • faire barrage à la droite extrême et à l’extrême droite
  • faire respecter le vote de nos électeurs et obtenir une juste représentation et des élus pour le Rassemblement.

Nous avons pris la décision de regrouper nos listes avec celles du Parti socialiste conduite par Jean-Jack Queyranne et du Parti communiste conduite par Cécile Cukierman et de dire qu’en cas de victoire nous serons dans la majorité tout gardant notre indépendance. Nos élus siégeront dans un groupe unique en restant libres de leurs votes et expressions. Ils pourront ainsi continuer à défendre le projet du Rassemblement dans son intégralité. La négociation nous a permis d’obtenir démocratiquement cet espace. Sachons le faire vivre.

La campagne du deuxième tour est très courte. Nous y défendrons la justice sociale et les enjeux écologiques contre l’austérité et le tout sécuritaire, dans le cadre des politiques régionales.

Le 13 décembre, nous appelons à la mobilisation pour faire battre la droite et l’extrême-droite en votant massivement pour la liste dirigée par Jean-Jacques Queyranne. »

Myriam Laïdouni-Denis et Pierre Gouvernel,
tête de liste et porte parole du Rassemblement citoyen, écologique et solidaire.

Remonter